Relançons le débat sur le complexe sportif !

Le site de l’école secondaire du Mont-Bruno pour le futur centre sportif : une option à étudier sérieusement.

L’ouverture du centre des services scolaires des Patriotes (ex -Commission scolaire) à accueillir le futur centre sportif de Saint-Bruno devrait être prise sérieusement en considération. C’est ce qu’affirment les conseillers municipaux Isabelle Bérubé et Vincent Fortier, qui y voient là une solution de compromis qui pourrait débloquer ce dossier.

Rappelons que ce sont surtout le parc Rabastalière, au centre-ville, et le parc Marie-Victorin, en bordure du quartier industriel, qui occupaient le devant de la scène jusqu’à maintenant. Le site de l’école avait fait partie des discussions, mais cette possibilité devait d’abord recevoir l’aval du centre des services pour être sérieusement considérée.

« Les récents échanges que la ville a eu avec le centre des services changent la donne, affirme la conseillère Isabelle Bérubé. On y entrevoit une vraie solution de compromis pour ceux et celles qui ne veulent pas sacrifier les terrains de balles du parc Rabastalière ou qui craignent l’augmentation de la circulation avec ce site, d’une part, et ceux et celles qui trouvent désolant qu’un centre sportif municipal se retrouve aux confins de la ville, c’est-à-dire au parc Marie-Victorin, comme c’est le cas pour le Centre Marcel-Dulude ».  

C’est l’éventualité de pouvoir bénéficier d’une nouvelle piscine en remplacement de celle de l’école, qui est à toutes fins utiles en fin de vie, qui a suscité l’intérêt du centre des services. « Une des raisons pourquoi nous croyons que cette avenue est vraiment intéressante, c’est parce qu’il s’agit d’un partenariat entre la Ville et le milieu scolaire qui sera bénéfique pour toute la communauté, ajoute le conseiller Vincent Fortier. Ce partenariat éventuel nous semble logique. »

« Ultimement, nous sommes convaincus que ce centre sportif doit être au cœur de Saint-Bruno, insiste Isabelle Bérubé. La pandémie qui sévit nous rappelle l’importance de mettre en œuvre tous les efforts possibles pour favoriser la vitalité de notre centre-ville. Le futur centre sportif doit être proche des gens. » Les deux conseillers invitent leurs collègues du conseil municipal à examiner cette option avec attention et, surtout, qu’on donne la parole aux citoyens afin de relancer ce projet, si porteur pour Saint-Bruno. Déjà, plus de 1 800 citoyennes et citoyens de Saint-Bruno ont signé une pétition en ligne pour la tenue d’une consultation publique à cet effet.

LES CITOYENS ATTENDENT TOUJOURS une réponse de leur conseil municipal à la demande de consultation publique sur le projet de complexe multisports. Le dépôt de la pétition signée par 1802 citoyens le 26 mai dernier aura-t-il enfin un écho ? Les élus ont assez débattus, il est temps maintenant d’écouter les citoyens. Le projet n’a rien perdu de sa pertinence, au contraire, alors que les collectivités mises à l’épreuve par la pandémie de covid-19 doivent plus que jamais se recentrer sur les besoins et services aux citoyens et insuffler une bonne dose de dynamisme dans leur centre-ville et la vie communautaire.

Qu’attend-on pour présenter les différentes versions de ce projet et les mérites de chacune ? Y a-t-il au conseil une volonté d’écouter ce que la population en pense? Nos élu.e.s peuvent-ils, en toute transparence et toute collégialité, préparer sans plus tarder cette consultation publique et résoudre ainsi démocratiquement un débat qui piétine depuis…un an et demi ?

Une initiative d’Isabelle Bérubé et Vincent Fortier

conseillers municipaux à Saint-Bruno-de-Montarville.